Deo Gratias

Pour connaître et aimer

Archive pour la catégorie 'Anecdotes et histoires'

La résurrection de la chair expliquée par Newton

Posté : 2 juillet, 2009 @ 2:21 dans Anecdotes et histoires | Pas de commentaires »

On posa un jour à Newton cette question captieuse : « Le corps de l’homme tombe en poussière. S’il y a réellement une résurrection, qui rassemblera, pour donner aux âmes de nouveaux corps, ces milliards de petites poussières éparses ? » Newton ne répondit pas. Il prit une poignée de limaille de fer, la mélangea à la poussière du sable et demanda ensuite : « Qui rassemblera de nouveau cette limaille de fer ? » Et comme personne ne pouvait lui donner de réponse, il prit un gros aimant, le plaça au-dessus du mélange et voilà qu’un grand mouvement se fit dans le tas de poussière, et la limaille s’envola comme des flèches vers l’aimant et y demeura attachée. Alors Newton dit d’un air grave : « Celui qui a donné cette force à une matière inerte, ne peut-il pas donner une force plus grande à nos âmes, lorsqu’elles auront besoin de tirer une enveloppe de la poussière glorifiée ? »

Histoire sur saint Thomas More : le plus important est d’aller au Ciel

Posté : 30 juin, 2009 @ 2:19 dans Anecdotes et histoires | Pas de commentaires »

Saint Thomas More, chancelier d’Angleterre sous Henri VIII, lorsqu’il n’approuva pas le divorce du roi, fut privé de sa charge et jeté dans un sombre cachot de la Tour de Londres. Ni promesses ni menaces ne purent l’ébranler. Finalement, son épouse vint le voir dans son cachot avec ses enfants en pleurs, se jeta à ses pieds et lui demanda d’un ton suppliant :

« Vois combien nous pourrions encore vivre longtemps heureux ensemble. Pourquoi mourir si jeune ?

-          Combien de temps pourrions-nous vivre encore ?

-          Vingt ans au moins, lui dit son épouse.

-          Vingt ans ? Et pour vingt ans de cette terre je livrerais ma vie éternelle, mon bonheur éternel ? »

Et après dix-sept mois de captivité, il courba courageusement la tête sous la hache du bourreau, le 6 juillet 1535.

Histoire sur le seul but de notre vie

Posté : 28 juin, 2009 @ 2:19 dans Anecdotes et histoires | Pas de commentaires »

Saint Philippe Néri, quand on lui apprit que le pape voulait le créer cardinal, jeta sa barrette en l’air, et s’écria : « Paradisio ! C’est le paradis qu’il faut et non pas la pourpre ».

Histoire : nous ne savons pas où et quand nous mourrons

Posté : 26 juin, 2009 @ 2:18 dans Anecdotes et histoires | Pas de commentaires »

Un commerçant demandait un jour à un matelot :

« Où votre père est-il mort ?

-          Sur mer.

-          Et votre grand-père ?

-          Sur mer aussi.

-          Et vous n’avez pas peur de naviguer ? dit le négociant avec étonnement. Mais le matelot répondit :

-          Où est mort votre père ?

-          Dans son lit.

-          Et votre grand-père ?

-          Aussi dans son lit.

-          Et vous n’avez pas peur de vous mettre au lit tous les soirs ?… »

 

Nous ne savons pas où nous serons quand nous mourrons.

Les deux regrets de Michel-Ange avant sa mort

Posté : 22 juin, 2009 @ 2:17 dans Anecdotes et histoires | Pas de commentaires »

Michel-Ange, deux jours avant sa mort, après une vie de 90 ans remplie de magnifiques créations, disait :

« Je ne regrette que deux choses : ne pas avoir pensé davantage au salut de mon âme et être obligé de mourir, alors que je commençais à balbutier les premiers mots de mon art. »

Histoire sur le but de la vie

Posté : 20 juin, 2009 @ 2:16 dans Anecdotes et histoires | Pas de commentaires »

Saint François d’Assise demandait à un maçon :

 

«  Que fais-tu, frère ?

-          Je travaille toute la journée.

-          Et pourquoi travailles-tu ?

-          Pour gagner de l’argent.

-          Et pourquoi gagnes-tu de l’argent ?

-          Pour avoir du pain.

-          Et pourquoi veux-tu avoir du pain ?

-          Eh bien ! Pour vivre.

-          Et pourquoi vis-tu ?

Pourquoi suis-je en vie ? Quel est le but de ma vie ?

 

Histoire sur l’immortalité de l’âme

Posté : 18 juin, 2009 @ 2:16 dans Anecdotes et histoires | Pas de commentaires »

Socrate, lorsque son ami Criton lui demanda avant sa mort :

« As-tu encore quelque désir que nous pouvons remplir ? 

- Qu’est-ce que vous voulez ? Vous voulez m’enterrer ? Vous pouvez enterrer mon corps… Mais moi, vous ne pouvez pas m’enterrer »

Autre histoire sur l’importance d’aller à la messe

Posté : 11 juin, 2009 @ 10:25 dans Anecdotes et histoires | Pas de commentaires »

Un prêtre racontait que jadis, étant enfant, il vivait au Maroc et qu’il avait l’habitude de parler avec un voisin de religion musulmane.
S’intéressant aux coutumes catholiques, ce voisin avait demandé à l’enfant en quoi consistait sa foi. Celui-ci, le futur prêtre, dit qu’il contemplait Dieu face à face dans le Saint-Sacrement, et que, lors de la Messe, il parvenait à une pleine union avec Lui au moment de la Communion, comme personne au monde.
Le musulman, étonné par tout ce que lui racontait l’enfant, s’exclama:
« Quelle chance vous avez, vous les chrétiens, de pouvoir vous unir en un même corps avec votre Dieu chaque jour ! »
A cette remarque, l’enfant précisa que ce n’était réellement nécessaire que les dimanches et jours de grande fête, et qu’il n’y avait pas d’obligation pour les autres jours. Le musulman, manifestement contrarié, lui dit :
« Alors, ne me mens pas : ou bien tout ce que tu m’as dit n’est que mensonge, ou bien tu n’y crois pas toi-même. »
L’enfant se mit à réfléchir, et se dit :
« C’est vrai que l’Eglise ne nous oblige gravement à aller à la Messe que les dimanches et les jours de grande fête ; mais comment une personne qui voudrait être vraiment amie de Dieu, pourrait-elle laisser passer une seule journée sans communier ou sans rendre visite au Tabernacle, si elle a la possibilité de le faire ? »

Histoire sur l’importance d’aller à la messe

Posté : 7 juin, 2009 @ 10:24 dans Anecdotes et histoires | Pas de commentaires »

Depuis de nombreuses années, un pauvre fermier avait coutume d’entendre la Messe tous les jours.
Un froid matin d’hiver, il traversait un champ couvert de neige, en route vers l’église. Il lui sembla entendre des pas derrière lui et, se retournant, il aperçut son ange gardien portant un panier rempli de magnifiques roses qui exhalaient un délicieux parfum.
« Tu vois, lui dit l’ange, ces roses représentent chaque pas que tu fais pour te rendre à la Messe, et chaque rose représente aussi une glorieuse récompense qui t’attend dans le Ciel. Mais bien plus grands encore sont les mérites que tu as obtenus de la Messe elle-même. »

Histoire sur les visites au Saint-Sacrement

Posté : 25 mai, 2009 @ 2:31 dans Anecdotes et histoires | Pas de commentaires »

 Le vieux Simon

Un pasteur disait un soir, assez soucieux, au sacristain de son église : « Avez-vous remarqué le vieux aux habits râpés qui, chaque jour à midi, entre dans l’église et en ressort presque aussitôt ? Je le surveille par la fenêtre du presbytère. Cela m’inquiète un peu car, dans l’église, il y a des objets de valeur. Tâchez un peu de le questionner ».
Dès le lendemain, le sacristain attendit notre visiteur et l’accosta :
- Dites donc, l’ami, qu’est-ce qui vous prend de venir ainsi dans l’église ?
- Je viens prier, dit calmement le vieillard.
- Allons donc ! Vous ne restez pas assez longtemps pour cela. Vous ne faites qu’aller jusqu’à l’autel et vous repartez. Qu’est-ce que cela signifie ?
- C’est exact, répondit le pauvre vieux; moi, je ne sais pas faire une longue prière; alors je viens chaque jour à midi et je Lui dis tout simplement : « Jésus ! … c’est Simon ». C’est une petite prière, mais je sens qu’Il m’entend.
Peu de temps après le vieux Simon fut renversé par un camion et soigné à l’hôpital.
- Vous avez toujours l’air heureux malgré vos malheurs, lui dit un jour une infirmière.
- Comment ne le serais-je pas ? Mais c’est grâce à mon visiteur.
- Votre visiteur ? reprit l’infirmière avec surprise, je n’en vois guère… et quand donc vient-il ?
- Tous les jours à midi, il se tient là, au pied de mon lit, et il me dit : « Simon… c’est Jésus ! ».

Extrait de « Jésus, Marie et notre temps », mai 1983
Paru au bulletin des Amitiés Spirituelles, n°144, octobre 1985
 

12345
 

la pagina di San Paolo Apos... |
De Heilige Koran ... makkel... |
L'IsLaM pOuR tOuS |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | islam01
| edmond-catho-hebdo
| edmond-catho-hebdo