Deo Gratias

Pour connaître et aimer

Archive pour la catégorie 'Morale'

Pessimisme et optimisme

Posté : 9 janvier, 2011 @ 1:44 dans Education et apostolat, Formation de la personnalité, Morale, Politique, Société | Pas de commentaires »

Il y a une méthode de vie et de pensée que j’appellerai négative ; une autre que j’appellerai active. La première consiste à voir toujours ce qu’il y a de défectueux dans les hommes et les institutions, moins pour y remédier que pour avoir l’occasion d’en triompher ; à porter sans cesse ses regards en arrière et à chercher de préférence ce qui sépare et désunit.

La seconde consiste à regarder joyeusement en face la vie et les devoirs qu’elle impose, à chercher dans chaque être ce qu’il y a de bon pour le développer et le cultiver, à ne jamais désespérer de l’avenir, fruit de notre volonté ; à ressentir pour les fautes et les misères humaines cette compassion vaillante, qui produit l’action et ne nous permet plus la vie inutile.

Elisabeth Leseur (1866-1914), Journal et pensées de chaque jour

Pour être vaillant

Posté : 29 décembre, 2010 @ 1:37 dans Morale, Souffrance | Pas de commentaires »

Le monde est inhabile à deviner les âmes ; il ne sait pas pénétrer au-delà de cette enveloppe dont notre moi le plus intime est entouré. Ce qu’il y a en nous d’invinciblement fort, de pur et de vrai, n’est vu dans l’intimité de la conscience que par Celui qui vit en nous et nous juge avec plus de justice et d’amour que ne peuvent le faire les hommes. Quel motif d’être vaillant, fidèle dans la vie de chaque jour ! Rien ne se perd aux yeux de l’Hôte éternel, et, loi non moins certaine, le moindre de nos actes a une répercussion profonde sur d’autres âmes.

Elisabeth Leseur (1866-1914), Journal et pensées de chaque jour 

Pour devenir saint, la seule pénitence demandée, c’est…

Posté : 25 décembre, 2010 @ 11:21 dans Anecdotes et histoires, Morale | Pas de commentaires »

Alors il lui  fut (à Saint Dominique Savio)absolument interdit de se livrer à n’importe quelle mortification, sans en avoir demandé d’abord la permission expresse. Il se soumit, avec peine d’ailleurs, à cet ordre formel. Je l’ai rencontré un jour, tout triste, qui s’écriait : 

« Pauvre de moi ! Je suis bien ennuyé. Le Christ me dit que, si je ne fais pas pénitence, je n’entrerai pas au Paradis, et à moi, on me le défend. Qu’est-ce que va être mon Paradis ? 

-          La pénitence que le Seigneur te demande, lui dis-je, c’est d’obéir. Obéis, et pour toi, ça suffira. 

-          Vous ne pourriez pas me permettre de faire d’autres pénitences ? 

-          Si, on te permet de faire pénitence en supportant les injures à l’occasion, en endurant patiemment le chaud, le froid, le vent, la pluie, la fatigue et tous les embarras de santé qu’il plaira à Dieu de t’envoyer. 

-          Mais cela, on le souffre par force. 

-          Ce que tu devrais souffrir par force, offre-le à Dieu. Cela se transformera en vertu et en mérite pour ton âme. 

A ces mots, content et résigné, Dominique s’en fut tranquillisé. 

Se dépouiller

Posté : 20 septembre, 2010 @ 1:26 dans Formation de la personnalité, Morale | Pas de commentaires »

A une novice qui lui disait : « si vous saviez tout ce que j’ai à acquérir ! », sainte Thérèse répondit : « Dites plutôt à perdre ! »

Les choses qui ont l’air de réussir toutes seules…

Posté : 14 septembre, 2010 @ 1:26 dans Morale, Politique | Pas de commentaires »

« Les choses qui ont l’air de réussir toutes seules sont celles, au contraire, sur lesquelles on a longuement médité » Bx Père Brottier

Le désir de l’action peut faire négliger l’action

Posté : 19 juillet, 2010 @ 1:42 dans Formation de la personnalité, Morale | Pas de commentaires »

Parfois le désir de l’action peut faire négliger l’action. A force de chercher quelque sublime occasion de se donner, de se dévouer, on oublie qu’un humble frère, à côté de soi, attend le mot qui réconfort, le geste qui sauve. Ne nous attardons pas à contempler la route lointaine ; suivons l’étroit sentier. Ne regardons pas trop loin ou trop haut, mais devant nous, à nos côtés. Le bien à faire est peut-être là.

Elisabeth Leseur (1866-1914), Journal et pensées de chaque jour 

Chacun doit faire ce qu’il peut, mais pour Dieu

Posté : 26 mai, 2010 @ 7:37 dans Belles phrases, Morale | Pas de commentaires »

 « Chacun doit faire ce qu’il peut, répétait-il. Je ne suis pas capable de faire de grandes choses, mais ce que je peux, je veux le faire pour la plus grande gloire de Dieu ; j’espère que, dans son infinie bonté, Dieu voudra bien agréer ces pauvres actions que je Lui offre. »

Saint Dominique Savio

Ne pas poser de conditions

Posté : 7 mai, 2010 @ 1:25 dans Belles phrases, Morale, Pureté, Souffrance, Vocation | Pas de commentaires »

 

« C’est parce que tu parlementes, parce que tu poses des conditions, parce que tu ne suis pas la volonté de Dieu, ou que tu la suis seulement jusqu’à un certain point, que ton âme est tourmentée et inquiète. »

 Cardinal F.X. Nguyên Van Thuan, Sur le chemin de l’espérance

Notre Dieu n’est pas celui des philosophes

Posté : 17 février, 2010 @ 10:16 dans Connaissance de Dieu, Morale | Pas de commentaires »

« Madame, lui dis-je, si notre Dieu était celui des païens ou des philosophes (pour moi c’est la même chose) il pourrait bien se réfugier au plus haut des cieux, notre misère l’en précipiterait. Mais vous savez que le nôtre est venu au-devant. Vous pourriez lui montrer le poing, lui cracher au visage, le fouetter de verges et finalement le clouer sur une croix, qu’importe? Cela est déjà fait, ma fille… »

Le Journal d’un curé de campagne Bernanos 

Faire les petites choses avec beaucoup d’amour

Posté : 2 février, 2010 @ 10:10 dans Belles phrases, Morale | Pas de commentaires »

 » Travaille, a-t-il dit, fais des petites choses, en attendant, au jour le jour. Applique-toi bien. Rappelle-toi l’écolier penché sur sa page d’écriture, et qui tire la langue. Voilà comment le Bon Dieu souhaite nous voir, lorsqu’il nous abandonne à nos propres forces. Les petites choses n’ont l’air de rien, mais elles donnent la paix. C’est comme les fleurs des champs, vois-tu. On les croit sans parfum, et toutes ensemble, elles embaument. La prières des petites choses est innocente. Dans chaque petite chose, il y a un Ange. »

Le Journal d’un curé de campagne Bernanos 

12345...7
 

la pagina di San Paolo Apos... |
De Heilige Koran ... makkel... |
L'IsLaM pOuR tOuS |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | islam01
| edmond-catho-hebdo
| edmond-catho-hebdo