Deo Gratias

Pour connaître et aimer

Archive pour la catégorie 'Politique'

Pessimisme et optimisme

Posté : 9 janvier, 2011 @ 1:44 dans Education et apostolat, Formation de la personnalité, Morale, Politique, Société | Pas de commentaires »

Il y a une méthode de vie et de pensée que j’appellerai négative ; une autre que j’appellerai active. La première consiste à voir toujours ce qu’il y a de défectueux dans les hommes et les institutions, moins pour y remédier que pour avoir l’occasion d’en triompher ; à porter sans cesse ses regards en arrière et à chercher de préférence ce qui sépare et désunit.

La seconde consiste à regarder joyeusement en face la vie et les devoirs qu’elle impose, à chercher dans chaque être ce qu’il y a de bon pour le développer et le cultiver, à ne jamais désespérer de l’avenir, fruit de notre volonté ; à ressentir pour les fautes et les misères humaines cette compassion vaillante, qui produit l’action et ne nous permet plus la vie inutile.

Elisabeth Leseur (1866-1914), Journal et pensées de chaque jour

Quelques considérations politiques

Posté : 28 octobre, 2010 @ 5:11 dans Politique | Commentaires fermés

Avant de pouvoir espérer introduire les principes de la loi évangélique dans la législation, les hommes politiques chrétiens auront pour tâche de défendre et de promouvoir les principes de la loi naturelle. Et quand on voit le peu de chance d’amélioration immédiate dans ce domaine même de la loi naturelle au niveau de l’Etat, on doit convenir que, pour le moment, l’action politique consiste de plus en plus à en freiner la chute.

De telles constatations permettent de toucher du doigt l’inanité de formules ordonnées à la mise en place rapide d’un pouvoir catholique.

Sans doute, des formules de ce genre trouvent-elles un écho complice dans la puissance du rêve qui sommeille en tout homme et qui, en l’occurrence, lui laisse espérer avoir trouvé la formule magique pour sortir rapidement des difficultés, rêve qui prend d’autant plus facilement corps que ces méthodes ne passent pas par l’accomplissement des devoirs d’état toujours si astreignants… Et puis, n’est-il pas exaltant de mener son combat au coude à coude serré entre gens pensant de même ? N’est-il pas exaltant de partager les mêmes émotions à l’audition de discours enflammés des leaders beaux parleurs qui font rarement défaut à ce genre d’organisation ?

Ceci dit, on ne peut nourrir l’espoir de restaurer un Etat catholique tant qu’un tissu social (familles et corps intermédiaires) suffisamment catholique ne sera pas rétabli. Car si le rôle de l’Etat est de perfectionner, redresser, compléter, harmoniser, aider les familles et les corps intermédiaires, le rétablissement d’un Etat sain suppose l’existence d’un consensus suffisant de familles et de corps intermédiaires sains.

De plus, s’il est vain de miser sur le rétablissement rapide d’un pouvoir catholique, il l’est tout autant d’escompter former les cadres politiques de demain par la participation aux formules d’action grégaire dont il était question plus haut.

En effet, sortir les hommes des cadres de leurs devoirs d’état afin de leur proposer un combat dans un des mouvements grégaires et massifiés, n’éduque pas à l’exercice des responsabilités naturelles à un plus haut niveau.

C’est l’exercice du pouvoir de décision dans le cadre des communautés naturelles que sont la famille et les corps intermédiaires qui éduque le mieux ceux qui en possèdent les virtualités à pouvoir bien exercer des responsabilités au niveau de cette communauté supérieure qu’est l’Etat.

Toutes ces considérations, si elles nous montrent le peu d’efficacité qu’il y a à attendre actuellement au niveau de l’Etat, nous conduisent insensiblement à parler de la cellule de base de la société qu’est la famille.

Les choses qui ont l’air de réussir toutes seules…

Posté : 14 septembre, 2010 @ 1:26 dans Morale, Politique | Pas de commentaires »

« Les choses qui ont l’air de réussir toutes seules sont celles, au contraire, sur lesquelles on a longuement médité » Bx Père Brottier

Révolution sociale et morale

Posté : 21 octobre, 2008 @ 5:47 dans Morale, Politique, Société | Pas de commentaires »

La révolution sociale sera morale ou ne sera pas.

Charles Péguy

Etre chef

Posté : 6 septembre, 2008 @ 10:00 dans Belles phrases, Education et apostolat, Politique | Pas de commentaires »

« Un chef n’est jamais fatigué. Lors des marches, aux haltes, les jeunes s’assoient. Le chef reste debout – le chef doit tenir. »

« Fais en sorte que tes subordonnés ne puissent jamais croire que tu es de mauvaise humeur. Montre-toi toujours égal en bonne humeur, sans pour cela manquer d’être ferme. »

« Relever toute faute. Ne pas être dupe, mais ne pas punir systématiquement le coupable. Tenir compte de la bonne tenue générale. Quand on ne punit pas, expliquer pourquoi on ne le fait pas. »

Gérard de Cathelineau (1921-1957)

Délégation et subsidiarité

Posté : 8 juillet, 2008 @ 4:11 dans Morale, Philosophie, Politique | Pas de commentaires »

I – Le principe de subsidiarité

1) Son élaboration et sa formulation

2 ) Son application au domaine de l’entreprise

II – Le principe de subsidiarité appliqué à l’entreprise aujourd’hui : la délégation

1) Pourquoi la délégation ?

2) Ce qu’est la délégation

3) Ce que favorise ou défavorise la délégation

4) Ce que suppose une délégation éfficace

5) Ce que change la pratique de la délégation

Conclusion

(more…)

Compter sur les autres… ou prendre la responsabilité ?

Posté : 24 juin, 2008 @ 9:32 dans Morale, Politique | Pas de commentaires »

Il était une fois quatre personnes qui s’appelaient  » Tout le monde « ,  » Quelqu’un « ,  » Chacun »  » et  » Personne « .
Il y avait un travail important à faire, et on a demandé à  » Tout le monde  » de le faire.
 » Tout le monde  » était persuadé que  » Quelqu’un  » le ferait.
 » Chacun  » pouvait le faire, mais ce fut  » Personne  » qui le fit.
 » Quelqu’un  » se fâcha parce que c’était le travail de  » Tout le monde « .
 » Tout le monde  » pensa que  » Chacun  » pouvait le faire, mais  » Personne  » ne réalisa que  » Tout le monde  » ne pouvait le faire.
En fin de compte,  » Tout le monde  » fit des reproches à  » Chacun  » parce que  » Personne  » n’avait fait ce que  » Quelqu’un  » aurait pu faire.

(more…)

Autorité et liberté

Posté : 24 juin, 2008 @ 9:17 dans Morale, Philosophie, Politique | Pas de commentaires »

Introduction

On parle aussi beaucoup de hiérarchie. Ce mot vient du grec « hieros » : sacré, et de « arche » : ordre ; la hiérarchie est donc un « ordre sacré ».
Les sens donnés au mot ordre sont variés : il peut s’agir d’un ordre que l’on donne (commandement), ou bien de l’opposé du désordre… Si on ne suit pas cet « ordre sacré », on ne peut pas réussir.
Le premier « ordre sacré » pour une entreprise est de servir le client. Toutes ses activités doivent être subordonnées à cet objectif.
Avec l’autorité se pose le problème de la liberté.

(more…)

L’artichaut

Posté : 23 juin, 2008 @ 9:33 dans Belles phrases, Morale, Politique | Pas de commentaires »

Il y a deux façons de manger un artichaut.
La première : d’un seul coup. Ceux qui l’ont essayée ne sont plus là pour en parler.
La seconde : feuille à feuille, en commençant par les feuilles qui s’enlèvent touts seules, et ainsi jusqu’au cœur.

Il y a deux façons d’agir.
La première consiste à vouloir tout tout de suite et à s’agiter.
La seconde consiste à bien définir la finalité de son action, à bien la préparer, à la mener avec méthode et persévérance.

Les femmes au pouvoir ne sont pas les femmes politiques

Posté : 23 juin, 2008 @ 9:12 dans Belles phrases, Culture, Politique | Pas de commentaires »

« L’homme, si on se fie à sa place dans l’univers, c’est celui qui détient la force apparente, mais si on en examine de plus près les ressorts intimes, c’est la femme qui est en situation de les commander. »

Gertrud von Le Fort, La femme éternelle (1934)

12
 

la pagina di San Paolo Apos... |
De Heilige Koran ... makkel... |
L'IsLaM pOuR tOuS |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | islam01
| edmond-catho-hebdo
| edmond-catho-hebdo