Deo Gratias

Pour connaître et aimer

Histoire sur la Dévotion à la sainte Vierge

Classé dans : Anecdotes et histoires — 3 janvier 2010 @ 11 11 25

Saint Jean Bosco témoigne de la dévotion à Marie de Michel Magon : 

 

On lui fit un jour cadeau d’une image de la Sainte Vierge au bas de laquelle il était écrit : « Venite, filii, audite me, timorem Domini docebo vos » ; c’est-à-dire « Venez, mes enfants, écoutez-moi, je vous enseignerai la sainte crainte de Dieu. » Cette invitation lui donna sérieusement à penser ; et il écrivit une lettre à son directeur dans laquelle il disait que la Sainte Vierge lui avait fait entendre sa voix, et qu’elle l’invitait à devenir meilleur et qu’elle voulait elle-même lui enseigner la manière de craindre Dieu, de l’aimer et de le servir. Il se mit alors à s’imposer des « sacrifices » qu’Il pratiquait scrupuleusement en l’honneur de celle qu’il commença à honorer sous les titres de Mère céleste, divine maîtresse, bergère compatissante… 

Avant de se mettre à étudier et à écrire au dortoir ou en classe, il tirait d’un livre un image de Marie, qui portait en marge ce vers : Virgo parens, studiis semper adesto meis. « Vierge Mère, assistez-moi toujours dans mes études. » Il se recommandait régulièrement à elle au début de ses travaux scolaires. « Moi, disait-il fréquemment, quand je rencontre une difficulté dans mes études, je recours à ma divine Maîtresse, et elle m’explique tout. » L’un de ses amis le félicitait un jour de la bonne réussite de sa composition. « Ce n’est pas moi que tu dois féliciter, répondit-il, mais Marie qui a mis dans la tête bien des choses que seul j’aurais ignorées. » 

Pour avoir sans cesse auprès de lui un objet qui lui rappelât la protection de Marie dans ses occupations ordinaires, il écrivait partout où il pouvait : Sedes sapientiae, ora pro me. « O Marie, Siège de la Sagesse, priez pour moi. » Si bien que, sur tous ses livres, sur la couverture de ses cahiers, sur sa table, sur ses bancs, sur son pupitre, partout où il pouvait écrire à l’encre ou au crayon, on lisait : Sedes sapientiae, ora pro me. 

Pas de commentaire »

Pas encore de commentaire.

Flux RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

 

la pagina di San Paolo Apos... |
De Heilige Koran ... makkel... |
L'IsLaM pOuR tOuS |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | islam01
| edmond-catho-hebdo
| edmond-catho-hebdo